En rouge et blanc Carentan

En fait, nos athlètes  ont surtout souffert du vent froid, tout en  appréciant de l’avoir ¾ dos  au retour. Bonnet, cache-nez et autres doudounes étaient de sortie rendant certains coureurs peu reconnaissables.

Course de l’huitre

Parti assez prudemment, Nathan Savary a rattrapé le 3ième avant le ravito puis placé une accélération à 3 km de l’arrivée pour finalement monter sur le podium. Anthony Beaumer et Vincent Mauger (8ième V1) ont joué les gardes du corps en arrivant avec Emeline Siard (1ière femme) en 23 et 27ième position (1h10’03 et 07). Loïc Bazire est 93ième (1h17’30) et Pascal Martin 148 ième (1h22’15). Longtemps accompagné de Jean-François Gaule (151 et 1h22’32),  Sébastien Eustace tient mieux sur le final (125 et 1h19’50). Régis Marie (185 et 1h25’30) court en solitaire, tout comme Hervé Bidoyen (257 et 1h30’50). Rodolphe Néel et Christian Kammenthaler sont quasiment au même niveau à l’arrivée (297 et 298 en 1h34’ 10 et 25). Nathalie Savary, la seule carentanaise sur cette course, parcourt la plus grande distance de sa carrière : 17 km en 1h41’10 et 361ième

Groupe dimanche matin 1

Course des caramels

Noël Hinet a eu la bonne idée de s’aligner sur la distance la plus courte : Non seulement, il gagne mais il permet indirectement à Nathan de s’adjuger la 3ième place sur la course de l’huitre.  Noël gagne avec  35’ d’avance sur le second  Jerémy Degroult. Valérie Levéel est satisfaite de sa course et elle a raison ! 134ième sur 273 classés avec un chrono de 53’37, soit la 22ième femme et  la 5ième V2.